FLEXISURF expérimentation d’environnements de travail d’équipe Pour les chercheurs du groupe de compétences
« Espaces de vie », la problématique de l’intégration de nouveaux arrivants a été le point de départ d’une réflexion de fond. Au constat du manque de places est venu s’ajouter celui de la sous occupation des bureaux existants, du fait de la diversité des activités des professeurs et des différentes configurations des horaires de travail. Les activités d’un professeur d’architecture sont multiformes. Elles s’exercent tantôt de manière solitaire, tantôt collective. Certaines requièrent un total isolement, d’autres une forte interaction.

De ces réflexions est née une idée forte: pour que les professeurs puissent exercer la diversité de leurs activités de manière optimale, il faut leur concevoir un lieu de travail souple, aménagé en sous-espaces différenciés. La nouvelle situation est une organisation spatiale complexe : trois chambres avec des caractères différents, utilisées sur la base du partage. La chambre d’interaction contient plusieurs lieux: séjour, bar, niche d’isolement, divan, table d’échange.

Recherche à l'EIAFr en collaboartion:
Christine Poffet, Michel Cachin, Pieter Versteegh
x retour